Pourquoi diffuser des reportages sur des personnes "fortunées" dans le magazine "50' inside" ?